Celui qui avait fait (re)découvrir l'engagé Ya Rayah, nous prouve encore une fois qu'on peut être militant, drôle et dansant... Pour sa dernière danse, Rachid Taha nous fait voyager, rire et réflechir aux rythmes de sa musique métissée. 

On écoute subjugués et quelques heures après, en suspens sur nos lèvres dansent quelques Minouche et Je suis africain...OPAC Détail de notice