Une société dont les jeunes ne veulent plus...

Une histoire qui vous happe, vous engloutit, comme les lianes et branches de l’immense forêt qui habite ce livre.
Aux premiers abords, la lecture va vous paraître un peu déstabilisante, mais ce passage est obligatoire pour intégrer tout ce qui va se passer ensuite.
Tout au long de cette histoire, qui fait des allers-retours entre le passé et le présent, l’auteur ne vous impose jamais une façon de penser, vous êtes libres. Le bien, le mal, vous êtes seul juge.
On suit un certain nombre de personnages qui seront liés, à un moment donné. On cherche ce lien au début et il apparaît petit à petit, il est puissant, à tel point que vous aurez beaucoup de mal à accepter qu’il se rompt parfois. Ne soyez pas impatient.
Et justement, il y est un personnage d’une grande importance, la Grande Forêt. Tantôt fascinante, tantôt effrayante ou surprenante. On peut y trouver la paix ou la terreur… Paradis ou enfer…
Elle attire, certains pour y vivre un renouveau avec une remise en cause de la société actuelle et d’autres pour assouvir des élans de sauvagerie.
Comme tout le long de ces pages, une grande ambivalence règne.

A vous de juger si vous préférez vivre au paradis ou en enfer, reste à déterminer où est VOTRE paradis et où est VOTRE enfer.

OPAC Recherche Simple