2020, Le monde entre dans l’âge de glace, il neige au Maroc et les icebergs dérivent le long des côtes.

En nous offrant un portrait intimiste et touchant d’une société à la marge, « Les buveurs de lumière » est bien plus qu’un énième roman pré ou post-apocalyptique, genres à la mode en ces temps climatiques troublés.

Un roman idéal à lire en période de canicule, qui donne envie d’avoir froid pour pouvoir se blottir contre celles et ceux que l’on aime, étrangement beau, sans aucune fioriture mais chargé d’une poésie un peu sauvage, avec des personnages aux caractères trempés, entiers, subtiles, des femmes fortes, des hommes doux, qui, dans la nuit de glace qui les envahit, apprennent à boire et partager la lumière.

Ajouter à mes envies
Réserver