« Ces jours qui disparaissent » est un roman graphique fantastique, au dessin réaliste plutôt épuré. Timothée Le Boucher est un jeune auteur qui ne craint pas d’aborder des questions fortes sur l’identité, la dualité de l’être et le rapport entre le corps et l’esprit et il a raison, puisque ça marche, on le suit !

L’album alterne une trame narrative classique et des scènes de spectacles, car Lubin, le personnage principal (quoique) est acrobate et fait partie d’une troupe d’artistes.

Cela offre des parenthèses oniriques, muettes et poétiques, très réussies. Se déroule ainsi, au fil des pages, une histoire fascinante, métaphore sur le temps qui passe, sur l’amitié et les caractères différents qui peuvent entrer en conflit. Peut-être même qu’à l’intérieur de chaque être humain, des personnalités différentes s’affrontent…

L’auteur se garde subtilement de nous donner des réponses. Un récit délicat et émouvant, à lire et à méditer !

 

Cliquez ici pour visionner l'interview de l'auteur

 

 

Ajouter à mes envies
Réserver